Du château de Valmy à la chapelle Saint-Laurent

En partant du château de Valmy, le chemin grimpe jusqu’à la chapelle Saint-Laurent, offrant au passage, des vues remarquables sur la plaine du Roussillon et sur la Méditerranée.

Point de départ de la Randonnée, le château de Valmy mérite qu’on s’y attarde, d’autant que la zone de stationnement des véhicules se trouve au parking des Aigles, juste au pied du château.

Valmy, un prestigieux passé, un fabuleux présent

"Château de Valmy"
Château de Valmy

Bâti sur les contre-forts des Albères, à quelques encablures d’Argelès, le château de Valmy interpelle par son style Art Nouveau. Oeuvre de l’architecte danois Viggo Dorph-Petersen, il symbolise la réussite de la bourgeoisie de la fin du XIXème siècle. Grandiose, avec ses clochetons travaillés, ses tourelles élancées, ses tuiles vernissées, ses murs blancs, ses bow-windows et ses longues fenêtres asymétriques.

Commencée en 1888, sa construction ne s’acheva qu’en 1900.  Le domaine comptait à l’époque 80 hectares de forêts de chênes et des vignes. Le château fut réalisé pour Jeanne, l’une des filles de Jean Bardou, propriétaire à l’époque, des ateliers JOB (papier à cigarettes) à Perpignan. Le début des travaux coïncide avec le mariage de Jeanne avec  Jules Pams, une figure emblématique de la IIIème République.

En plus d’être un avocat célèbre sur la place de Perpignan, Jules Pam était aussi un grand amateur de vins et de politique. Devenu ministre de l’agriculture en 1911, il sera à l’initiative de la loi sur les vins doux naturels et sur les appellations d’origine. Promoteur de ses propres chais, il se fera l’ambassadeur de ses vins jusqu’à la table royale du roi d’Angleterre et celle, non moins prestigieuse, du star de Russie Nicolas II.  A la mort de Jules Pam, sa seconde épouse vendit le château à Victor Peix, distillateur à Millas.

Issu d’une famille modeste, l’homme avait repris et développé la distillerie ou travaillait son père puis acheter des camions de l’armée à la fin de la première guerre mondiale, ce qui lui permit de collecter directement le marc à distiller, chez les viticulteurs. Cette idée fit sa prospérité et lui permit d’acquérir le château de Valmy. Il étendit le domaine viticole, créa les marques Valmy et Valmya, des crus de qualité qu’il commercialisait sur tout l’hexagone, grâce aux chemin de fer.

A son décès, sa veuve poursuit le travail accompli et la propriété continue de prospérer jusqu’en 1980, date à laquelle commence un long déclin, qui durera quinze ans.

Son petit-fils Bernard Carbonnell reprend le flambeau en 1997. Il replante des vignes, restaure la cave et réaménage entièrement le château. Avec son épouse Martine, ils crééent une véritable offre touristique alliant la découverte des vins, cinq chambres d’hôtes et un restaurant panoramique, offrant une vue extraordinaire sur Argelès et la Grande Bleue.

La rando pas-à-pas

"Fléchage randonnée"
Suivre le fléchage.

Après avoir stationné votre véhicule au parking des Aigles, revenez sur vos pas et descendez la route qui serpente au milieu des vignes sur environ 200 mètres, jusqu’au carrefour. Tournez à gauche en direction du domaine des Mimosas. En arrivant dans le village, laissez le chemin balisé qui part sur la gauche  et poursuivez tout droit de façon à dépasser le camping.

"Chêne liège"
Chêne liège

A la fin du village, la route goudronnée se transforme en piste, interdite à la circulation, bien qu’on y croise quelques voitures, celles des propriétaires de mas.

Continuez tout droit en longeant la clôture d’une ancienne carrière. Dans le second virage après la carrière, laissez un embranchement sur votre gauche puis dans un nouveau virage, laissez un sentier à droite.

Dans une courbe, près du Mas Monge, prenez à droite puis à la bifurcation suivante, environ 150 mètres plus loin, continuez à monter en face, légèrement vers la gauche. Le chemin est prolongé par un sentier qui caracole dans la végétation méridionale. Remarquez au passage, la ténacité des chênes lièges, torturés, qui poussent dans un sol sec et rocailleux.

Lorsque vous arrivez à un carrefour, environ 400 mètres plus haut, montez sur votre gauche puis, en lisière de forêt, virez sur le sentier le plus à gauche. Aux mois de janvier et février, appréciez la luminosité des mimosas en fleurs à côté du vert profond des chênes. Poursuivez ainsi votre montée en observant la nature, puis empruntez une piste à gauche pour rejoindre la chapelle.

Pour la descente, prenez le sentier situé à droite du porche, il rejoint la piste que vous suivez sur la gauche, de façon à retrouver l’itinéraire de la montée, au niveau du Mas Monge.

La chapelle Saint-Laurent, témoignage de l’architecture romane

"La chapelle Saint-Laurent"
La chapelle Saint-Laurent
"Chapelle art Roman"
Un modèle d’art Roman catalan.

De taille modeste, la chapelle a été construite au XIIème siècle et consacrée par l’évêque d’Elne le 8 mai 1645. Isolée au milieu de la végétation, à 300 mètres de hauteur, sur un éperon rocheux, elle est caractéristique de l’architecture romane et ne semble pas avoir subi de remaniements majeurs au fil des siècles.

Elle présente un bel appareillage de pierres calcaires, bien ajustées et un mur clocher à deux arcades. Ses fenêtres sont petites et étroites mais la porte principale est plus travaillée que ne le laisserait supposer la modestie de la construction.

Bien qu’elle ait perdu son titre paroissial au XVIIème siècle, avec la disparition de la paroisse Saint-Pierre, elle n’est pas complètement désaffectée. Restaurée dans les années 1990, elle sert occasionnellement au culte, notamment pour la fête patronale, en août.

Informations pratiques

Le château de Valmy se situe à 3,5 km du cœur d’Argelès-sur-Mer et à 16,9 km de notre chambre d’hôtes. C’est une randonnée facile, d’à peine deux heures, avec un dénivelé de 240 m. Idéal pour les familles ou pour une petite remise en forme !

Secotine

Journaliste-écrivain témoin attentive des palpitations du monde.